VOTRE DEVIS GRATUIT IMMEDIAT ET SANS ENGAGEMENT

Vendeur, acquéreur, mandataire de vente (notaire ou agence) :

Vous pouvez faire effectuer l’état parasitaire avant la vente ou l’achat d’un bien immobilier.

Si le diagnostic termites est obligatoire ou même lorsqu’il n’est pas requis, l’état parasitaire est une recherche plus large et plus complète dans le bâtiment de toute présence de tous insectes xylophages, insectes à larves xylophages, champignons, moisissures et autres parasites du bois et de la construction.

L’état parasitaire est forcément réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié du bois et de la construction (CTBA) qui recherche la présence de tous les parasites du bois ou des matériaux par poinçonnage ou à l’aide de détecteurs sonores ou visuels ou par détection d’anomalie hygrométrique.

Les insectes à larves xylophages pondent des larves qui grandissent en se nourrissant la cellulose du bois et des matériaux ligneux ; ce sont la vrillette, le capricorne, l’hesperophane, le lyctus, le charançon xylophage.

D’autres insectes vivent dans le bois sans s’en nourrir mais creusent également des galeries au cœur des poutres, charpentes et planchers ; ce sont notamment la fourmi charpentière et l’abeille charpentière.

Des champignons peuvent pousser au sein ou en surface des matériaux en se nourrissant de leur structure ; ce sont le mérule, la pourriture molle, la pourriture cubique, la pourriture fibreuse ainsi que les moisissures, échauffures et bleuissement qui dégradent irrémédiablement le bâti.

Destiné à indiquer la salubrité et la pérennité de la construction, l’état parasitaire est le diagnostic le plus exhaustif capable de renseigner au mieux l’acheteur sur l’état complet des matériaux du bien immobilier au-delà de la simple détection des termites dans la construction.

Trois villes de deux régions contigües portent le nom de Mauléon. Dans les Pyrénées-Atlantiques, Mauléon-Licharre est une petite ville de moins de 2 000 logements centrés autour de son château médiéval. Mauléon-Barousse est située pour sa part dans les Hautes-Pyrénées mais ne comprend que 200 logements environ. Quant à Mauléon-D’Armagnac, dans le Gers, elle est la plus petite des trois et compte environ 170 logements au total.