VOTRE DEVIS GRATUIT IMMEDIAT ET SANS ENGAGEMENT

Bailleur privé, office locatif, collectivité, agence ou mandataire de location :

Vous devez effectuer obligatoirement l’état des lieux locatifs à l’entrée dans les lieux du locataire.

L’état des lieux locatifs est une obligation légale du bailleur ou du mandataire de location. L’état des lieux doit être le plus précis et le plus complet possible et doit être obligatoirement réalisé en présence du locataire.

Le recours à un diagnostiqueur immobilier certifié pour établir l’état des lieux est l’assurance de bénéficier de sa compétence d’expert et de son expérience de technicien pour dresser un état des lieux exhaustif. Ses capacités à informer le nouvel occupant sur le fonctionnement et l’entretien des installations fixes de chauffage, de rafraîchissement et de production d’eau chaude permettent de limiter l’émission de réserves locatives et de préserver l’investissement du propriétaire.

Capable de chiffrer au mieux le montant des réparations locatives à retenir sur le dépôt de garantie du locataire, c’est le même diagnostiqueur immobilier qui effectuera l’état des lieux de remise des clés.

L’absence d’état des lieux locatifs ou un état des lieux incomplet ou incorrect peut vous amener à perdre le montant des réparations locatives qui resteront alors à votre charge.

Propriétaire, maître d’ouvrage, ou bailleur privé ou public :

Vous pouvez être amené à faire effectuer l’état des lieux SRU de salubrité et de décence.

L’état des lieux de décence et de salubrité doit être effectué à tout moment sur demande du locataire ou sur demande de l’administration lors de l’attribution d’une aide (Scellier réhabilité) ou d’un prêt à taux zéro (Eco PTZ ou PTZ+) afin de valider que le logement respecte les critères d’habitabilité selon la Loi SRU.

L’état des lieux SRU doit obligatoirement être réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié titulaire de la certification nationale.

Plus de la moitié du parc immobilier de Lourdes a été construite entre 1949 et 1975. Avec près de 8 000 logements, l’immobilier à Lourdes est constitué pour 60% par des appartements en immeubles collectifs. Les proportions de propriétaires et de locataires de leur logement sont sensiblement égales à Lourdes, par contre les personnes logées gratuitement y sont plus nombreuses que la moyenne des villes françaises.